News

VASTE SCANDALE: DÉCOUVERTE D’UN RÉSEAU D’ÉCOUTE ET DE SURVEILLANCE EN HAÏTI À TRAVERS LA NATCOM

Dans la voice ci-jointe, un technicien de NATCOM en cavale dévoile l’existence d’un vaste réseau d’écoute et de surveillance en Haïti. Sa vie est en danger, il a été obligé de se rendre au Panama cette semaine sur un vol de COPA Airlines.

Je retranscris fidèlement ce qu’il dit dans cette voice qu’il a envoyé à l’un de ses confidents:

-«J’ai servi fidèlement mon patron depuis deux ans. Mes difficultés ont commencé en Janvier dernier. Parmi les 4 techniciens de Natcom travaillant sur ce dossier, la direction générale a décidé de concentrer toutes les suspicions sur moi. Ils m’accusent d’avoir révélé à des amis qu’ils espionnent leurs abonnés »

-«Mon travail était un job de grands risques. Je faisais partie d’une cellule secrète du Centre des Opérations dans laquelle nous produisions des données sensibles sur des clés USB et les transportent au DG du CONATEL. C’est le DG directement qui les revendait à des clients comme Olivier Barreau et la secrétaire de Shérif Abdallah. Leur contenu était fait essentiellement de conversations téléphoniques et des données échangées par internet de personnalités politiques ou économiques. »

« Il y avait des conversations de Michael Gédéon qui utilise son téléphone Natcom très souvent. Le cas de Gédéon c’était chaque jour. D’autres personnalités étaient très écoutées aussi. Certains leaders de l’opposition, des journalistes, des entrepreneurs même des proches du Président de la République. »

«Pour être franc, j’ai copié effectivement le contenu des clés à chaque occasion, j’ai pu retracer des conversations expliquant le rôle de Deeb dans les événements de 6,7 juillet. Deeb a payé des sbires pour faire attaquer 3 grands Markets de la ville. J’ai les conversations des sbires. Je les ai vendues et finalement je comprends qu’il n’y a pas de commerce plus rentable en Haïti que l’espionnage. On paye à Jean-David plus de 5,000 US pour moins de 10 minutes de conversations. »

«Chaque fois que j’apportais les clés à Jean-David, il me connait depuis l’époque où nous étions tous les deux à la Teleco, il me donne 20 000 gourdes et me serre la main forte en me disant que j’aide à sécuriser le pays. Mais en réécoutant les conversations, je découvre qu’il ne s’agit pas de sécurité nationale mais de luttes politiques, de bataille commerciale et de concurrence déloyale »

Jean-David se vantait que «Olivier Barrau payait cher pour se faire alimenter en données, il écoutait les autres propriétaires d’assurance, les hauts fonctionnaires de l’État qui sont contre ses velléités de privatiser l’OAVCT. Des proches de Carl Braun de la Unibank et de Moscoso de la Sogebank étaient écoutés également. Grace à nous, Barrau, PDG de la BUH, dispose des mots de passe d’e-mail de 3 des membres du Conseil d’Administration de la Unibank et 5 membres hauts cadres de la Sogebank. Ces gens là ont accepté nos offres de MyNatcom qui exige un e-mail pour avoir accès à certains avantages. À travers un logiciel d’enregistrement de frappes nous avons capté les emails et les mots de passe. Olivier Barrau les achète cher. Ça le permet d’être est au courant de presque tous les projets de la Unibank et de la Sogebank.»

-«Shériff Abdallah est un autre grand client. Il achète nos services pour écouter les échanges de ses concurrents dans le pétrole et même l’entourage immédiat du Président de la République. Il était difficile d’écouter le Président, mais par la négligence de certains de ses proches comme Ardouin Zéphirin et Renald Lubérice nous avons pu accéder à des conversations importantes.»

«Il y avait aussi des parlementaires sur écoute tel que Garry Bodeau. Je ne sais pas qui demande de les mettre sur écoute mais certains disent que c’est Patrick Moussignac. Je ne sais pas trop. Ce même Patrick Moussignac est sur écoute aussi, j’ai à peu près 79 minutes d’enregistrement de ses conversations privées. Il est l’une des personnes, selon les données que je dispose, qui parle le plus souvent au président Jovenel. On dit que c’est Gary Bodeau qui demande de l’écouter. Je ne suis pas sûr. Selon toute vraisemblance c’est Reynold Deeb qui aurait demandé de faire écouter ni Gary Bodeau ni Patrick Moussignac. Cependant, tout est possible puisque finalement je comprends dans cette affaire qu’il n’y a pas d’amis.»

Jean David Rodney lui qui n’est pas sur écoute, mais il écoute entre autre Patrick Moussignac et 7 des parlementaires qui le supportent. Il écoute et surveille aussi les communications internet de certains des techniciens qui veulent le remplacer au CONATEL. Il écoute et surveille 3 ministres aussi dont Reynaldo Brunet et Ronald Décembre.

Jean Rodney joue un rôle central dans cette affaire. C’est à lui que je remets toujours les clés USB remplies. Je ne sais pas ce qu’il fait avec mais un collègue ingénieur m’a dit un jour que Rodney vend les données à Patrick Moussignac qui les utilise pour ses alliés poliques comme le President Jovenel. Là encore je n’ai pas de preuves. Mais Patrick aurait servi de ces conversations privées pour faire du chantage sur certaines personnalités de l’opposition parce qu’il y a des dossiers qu’on soulève dans Matin Caraïbes, ils sont vrais et sont le contenu de certains dossiers que je dispose. »

«Nous avons surveillé les communications internet et whatsapp de nombreux petrochallengers. C’est notre cellule qui a dévoilé aux autorités la provenance des financements du mouvement petrochallenge. Il a fallu écouter des hommes d’affaires et des jeunes petrochallengers ainsi qu’analyser des milliers de GB de données pendant des nuits et des jours avant de leur découvrir »

« Dans les mois à venir, Natcom sera la plus puissante base d’écoute dans la Caraïbes. Elle a des logiciels hyper sophistiqués. Des ingénieurs très brillants, ces militaires sont des génies. Ils sont capables de surveiller même à travers un router mobile. Actuellement, ils ont une TypingApp pour capter les conversations whatsapp, twitter et Instagram. C’est va être très efficace. L’application est installée comme extension de My Nacom et une fois installée, elle est capable d’enregistrer toute l’interface de l’écran. »

«J’ai travaillé dans cette cellule speciale durant environ 2 ans. J’ai beaucoup appris des spécialistes de l’armée vietnamienne. J’ai des données sur beaucoup de personnalités dans ce pays. J’espère revenir au pays un jour avec les plus de 500 GB de données que j’ai collectées »

Voilà. Sans ajouter une virgule, je retranscris fidèlement les confidences de ce technicien vivant au Panama dans des conditions difficiles. Je demande aux citoyens haïtiens de partager ce message. Notre concitoyen est en difficulté, son cousin qui étudie ici au Panama au même campus que moi m’a envoyé l’audio, je donne ma contribution en la retranscrivant et la partageant à tous mes contacts. Donne ta contribution maintenant.

Related posts

La fin Du mercato

Ice tech

“Fantom” Di Li Regret Li Pat Kolabore Ak “Wendyyy” Epi “G-Bobby”

Odelson

Biden a prévu de s’addresser à la nation ce vendredi soir

Ice tech

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.