justice News

Donald est accusé « d’abus de pouvoir flagrant »

Les observateus électoraux internationaux de l’OSCE ont accusé jeudi le président américain Donald Trump « d’abus de pouvoir flagrant » pour avoir demandé l’arrêt du dépouillement des bulletins de vote avant la fin du processus.

« Ce qui est vraiment troublant, c’est que le chef d’État amériacain a demandé la fin du décompte au milieu de l’apparat présidentiel de la maison blanche, c’est-à-dire avec tous les insignes du pouvoir de sa prétendue victoire. C’était un abus de pouvoir flagrant », a denoncé le député allemand Michael Georg Link, coordinateur des observateurs internationaux chargés de suivre ce scrutin, dans une interview au quotidien allemand Stuttgarter Zeitung

Related posts

Leave a Comment